Fast Fast Forward

Intelligence artificielle : Quels avantages pour les assureurs et les risk managers ?

By

L’intelligence artificielle ouvre de nouveaux horizons et offre un accès à de nouvelles données. Elle permet également d’analyser ces données bien plus rapidement et efficacement qu’un humain ne serait capable de le faire. Hélène Stanway et Ashish Umre, experts digitaux chez XL Catlin, se penchent sur le potentiel de cette technologie pour la gestion des risques et l’assurance.


L’intelligence artificielle peut-elle être utile aux risk managers ?

Hélène Stanway : L’utilisation de l’intelligence artificielle a mis en lumière de nouvelles manières d'analyser certaines tendances de sinistres et nous pensons qu’elle pourrait aider les risk managers à identifier des zones où concentrer leurs efforts en priorité.

Nous avons mené plusieurs expériences, en collaboration avec une start-up, une PME et une grande entreprise, pour comparer l’efficacité de différentes technologies et de diverses stratégies. L’un des principaux avantages de l’intelligence artificielle est l’accès à des données qui sont aujourd’hui inutilisables. Il peut s’agir, par exemple, d’informations concernant des sinistres, ayant un jour été entrée dans un tableur par un responsable de site mais n’ayant jamais été structurées.

Avec l’aide de l’intelligence artificielle, ces données -même lorsqu’elles proviennent de centaines de documents formatées de manière différente- peuvent être analysées en l’espace de quelques dizaines de secondes.

La finalité de ces expériences était d’explorer un certain nombre d’outils qui, selon nous, pourrait aider les risk managers dans leur travail. Dans le cadre de l’une de ces expériences, nous avons utilisé l’intelligence artificielle pour examiner des milliers de rapports de sinistres et en faire ressortir des tendances indéchiffrables par un être humain.

Ce type d’information « augmentée » pourrait aider les risk managers, par exemple, à mieux prioriser leurs visites de sites.


Comment les assureurs utilisent-ils aujourd’hui l’intelligence artificielle ?

Ashish Umre : Les assureurs développent et utilisent des plateformes de gestion de données qui sont plus flexibles qu’auparavant. Elles leur permettent de mieux tirer profit du volume de données–internes et externes– qui leur est disponible.

En nous aidant à mieux comprendre l’étendue des risques auxquels nos clients sont confrontés –à un niveau de granularité qui nous était simplement impossible d’atteindre auparavant– l’intelligence artificielle a le potentiel de débloquer de nouveaux profils de risque, de nouveaux segments, voire de nouveaux business models.

 

"

L’utilisation de l’intelligence artificielle a mis en lumière de nouvelles manières d'analyser certaines tendances de sinistres.

 

Quel rôle va jouer l’intelligence artificielle dans l’assurance ?

Hélène Stanway : L’assurance est une science qui repose en grande partie sur l’analyse de données. Nous collectons des données sur les risques de nos clients et les analysons pour concevoir des solutions intelligentes de gestion et de transfert du risque. Ces risques, cependant, sont en train de changer et l’intelligence artificielle peut nous aider à accéder à de nouveaux types de données, à les combiner avec nos propres données, à les analyser plus bien rapidement et qu’un humain ne pourrait le faire.

Les différents outils d’intelligence artificielle que nous utilisons nous aident à découvrir de nouvelles tendances de risque et à mieux les analyser. Ceci étant dit, l’intelligence artificielle n’est qu’une seule des technologies que nous explorons. La Blockchain, par exemple, a également le potentiel de radicalement transformer le secteur.


Comment investissez-vous dans l’intelligence artificielle et qu’attendez-vous de vos partenariats avec des start-ups ?

Ashish Umre : Nous investissons dans cette technologie de différente manière. D’abord, notre initiative de capital-investissement, XL Innovate, investit directement au capital de start-ups innovantes –parmi lesquels des start-ups qui s’intéressent à l’intelligence artificielle. Par ailleurs, XL Catlin a investi de manière significative en montant une équipe dédiée à l’innovation interne, Accelerate, en 2016.

Accelerate travaille avec nos souscripteurs et en collaboration avec des start-ups, ce qui nous permet d’explorer le champ des possibles plus rapidement.

Nous avons, par exemple, récemment annoncé un partenariat avec Cytora, une start-up spécialisée en intelligence artificielle et en apprentissage automatique. Cytora a développé un outil qui indexe des données provenant de sites internet, d’articles de presse et de documents publiques provenant d’administrations gouvernementales, et les analyse grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle. Cet outil nous permet de sélectionner des nouveaux risques, que nous n’assurons pas encore mais qui pourraient nous intéresser et pour lesquels nous disposons déjà d’une expertise.

En somme, Cytora va aider nos souscripteurs à identifier des domaines dans lesquels ils devraient développer de nouvelles offres.


Quels sont les limites de l’intelligence artificielle pour l’assurance ?

Ashish Umre : L’assurance est –et sera toujours– une secteur où l’humain a une place clé. Certains algorithmes d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique sont extrêmement puissants et vont nous permettre d’analyser des données plus rapidement et plus précisément qu’un humain ne pourrait le faire, mais nous devons cependant nous montrer intelligent dans notre utilisation de ces technologies.

Par ailleurs, la provenance des données, leur qualité, mais également les questions d’éthique associées à leur traitement, sont des facteurs importants, que nous prenons en compte lorsque l’on met en place de nouvelles plateformes de gestion et d’analyse de données.

Copyright 1996-2018  XL Group Ltd All Rights Reserved

XL utilise deux types de cookies sur ce site.

  1. to enable the site to operate and retain any preferences you set; and
  2. for analytics to make the site more relevant and easy to use.

Les cookies ne contiennent pas de données à caractère personnel. Pour plus d'information sur ……. cliquer ici. Afin de respecter la réglementation européenne en matière de protection des données personnelles, nous vous demandons de confirmer votre accord concernant l'utilisation des cookies.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre poste. Si vous décidez de changer vos préférences en matière de cookies, ce message apparaîtra la prochaine fois que vous vous connecterez.